En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Âme des guerriers

Once Were Warriors

Drame psychologique de Lee Tamahori, d'après le roman d'Alan Duff, avec Rena Owen, Temuera Morrisson, Mamaengaroa Kerr-Bell.

  • Pays : Nouvelle-Zélande
  • Date de sortie : 1994
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 50
  • Prix : meilleur premier film, Venise 1994

Résumé

Cela commence sur un air bien connu : banlieue déglinguée, femmes battues, ivrognerie, bagarres, jeunes glissant vers la délinquance. Mais on s'aperçoit vite que l'on n'est pas dans l'habituel ghetto noir américain : l'action se passe à Auckland, Nouvelle-Zélande, et la plupart des protagonistes sont en fait maoris. La mère, Beth, a gardé une fierté de fille de guerrier et en vient peu à peu à mépriser Jake qui, lui, est noir, « fils d'esclave », alcoolique, irresponsable et brutal. Courageusement, elle essaie d'élever tant bien que mal ses enfants, mais la situation familiale se grippe définitivement lorsque l'une des filles est violée par un compagnon de beuverie du père. Une exaltation de l'orgueil ethnique maori sur fond de déstructuration urbaine et sociale. Insolite et prenant.