En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Mauvaises Rencontres

Drame d'Alexandre Astruc, avec Anouk Aimée (Catherine), Jean-Claude Pascal (Walter), Philippe Lemaire (Alain Bergère), Claude Dauphin (le Dr Daniely), Gianni Esposito (Pierre), Yves Robert (le commissaire).

  • Scénario : Alexandre Astruc, Roland Laudenbach, d'après le récit de Cécil Saint-Laurent
  • Photographie : Robert Le Fèbvre
  • Décor : Max Douy
  • Musique : Maurice Leroux
  • Montage : Maurice Serein
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1955
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 42
  • Prix : Médaille de la Mise en scène, Venise 1955

Résumé

Catherine est arrivée de province pour conquérir Paris. Vite découragé, son ami Pierre est parti. Sa liaison avec le cynique Walter permet à Catherine de devenir une journaliste célèbre. Elle lance à son tour son nouvel amant, le photographe Alain Bergère. Une dernière « mauvaise rencontre » avec le Dr Daniely la rend à sa solitude.

Commentaire

Annonciateur de la Nouvelle Vague, ce film dessinait un portrait du désarroi moral de la jeunesse contemporaine et se voulait œuvre d'un auteur imprimant son style à sa création. Il reste marqué par un romanesque d'essence littéraire (renforcé par la construction en flash-back) et l'influence d'Orson Welles. Par son audace et sa nouveauté, qui suscitèrent des réactions parfois virulentes, il marque un tournant radical et une étape irréversible dans le cinéma français.