En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Larmes du Yangzi

Yijiang chunshui xiang dongliu

Drame historique de Cai Chusheng et Zheng Junli, avec Bai Yang, Tao Jin, Shu Xiuwen, Zhou Boxun, Shangguan Yunzhu.

  • Scénario : C. Chusheng, Zheng Junli
  • Photographie : Wu Weiyun, Zhu Jinming, Shen Xilin
  • Décor : Zhu Fuxiang, Lin Afu, Zhu Axiang
  • Musique : Zhang Zhengfan
  • Montage : Wu Tingfang
  • Pays : Chine
  • Date de sortie : 1947
  • Durée : 3 h 12 (en deux parties)

Résumé

Le destin d'une famille de Shanghai, de 1934 à la fin de la guerre. Quand survient l'invasion japonaise en 1937, le mari, instituteur, s'engage et s'évade après avoir été fait prisonnier ; il rejoint alors la capitale provisoire, Chongqing. Et pendant que sa femme, ouvrière, et son fils, qu'il a laissés à Shanghai, subissent toutes les souffrances de l'occupation, lui mène la grande vie avec maîtresse et marché noir. De retour à Shanghai à la libération de la ville, il amène finalement sa femme au suicide.

Commentaire

En marge de la censure officielle du Guomindang, les deux auteurs, cinéastes importants plus tard victimes de la Révolution culturelle, ont réussi là une fresque en deux parties qui connut un succès retentissant. Car, derrière l'intrigue romanesque, c'est l'humiliation subie par tout un peuple qui est longuement et puissamment décrite, sans oublier une dénonciation très critique de « ceux de l'arrière ».