En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Diaboliques

Film policier d'Henri-Georges Clouzot, avec Simone Signoret (Nicole), Paul Meurisse (Michel Delasalle), Véra Clouzot (Christina Delasalle), Charles Vanel (Fichet), Michel Serrault (M. Raymond), Pierre Larquey (M. Drain), Noël Roquevert (M. Herboux).

  • Scénario : Henri-Georges Clouzot, Jérôme Geronimi, René Masson, Frédéric Grendel, d'après le roman de Boileau-Narcejac Celle qui n'était plus
  • Photographie : Armand Thirard
  • Décor : Léon Barsacq
  • Musique : Georges Van Parys
  • Montage : Madeleine Gug
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1955
  • Durée : 1 h 56
  • Prix : Prix Louis-Delluc 1954

Résumé

Directeur d'un collège privé pour garçons à Saint-Cloud, Michel Delasalle terrorise tout le monde, son épouse Christina comme sa maîtresse Nicole, professeur dans l'établissement. Les deux femmes concluent un pacte : ensemble, elles le tuent. Christina lui fait prendre un soporifique et aide Nicole à le noyer dans une baignoire. Mais le corps disparaît et, bientôt, des événements étranges se produisent au collège. Christina, cardiaque et impressionnable, est envahie par la terreur. C'est alors que l'inspecteur en retraite Fichet entre en scène…

Commentaire

Un meurtre particulièrement dur, une atmosphère d'épouvante, un coup de théâtre final, il y a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête dans cette adaptation habile par Clouzot de l'astucieux roman de Boileau-Narcejac. Tourné dans le plus grand secret, le film sortit avec un avertissement spécial, les salles étant fermées dès le début de la projection. Après son succès, Alfred Hitchcock demanda à Boileau-Narcejac d'écrire à son intention un scénario similaire : ce fut Sueurs froides.