En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Bonnes Femmes

Comédie de Claude Chabrol, avec Bernadette Lafont (Jane), Stéphane Audran (Ginette), Clotilde Joano (Jacqueline), Lucile Saint-Simon (Rita), Mario David (le motocycliste).

  • Scénario : Paul Gegauff, Claude Chabrol
  • Photographie : Henri Decae
  • Décor : Jacques Mely
  • Musique : Paul Misraki, Pierre Jansen
  • Montage : Jacques Gaillard
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1960
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 45, puis 1 h 32 (version exploitée)

Résumé

Quatre vendeuses d'un magasin d'articles ménagers s'ennuient en rêvant à l'amour. Fiancée à un militaire, Jane passe la nuit avec un dragueur. Ginette se produit le soir en chanteuse italienne. Le fiancé de Rita la présente à ses parents, épiciers. Jacqueline croit trouver le grand amour dans un mystérieux motocycliste…

Commentaire

Premier grave échec public de Chabrol, ce film fut vilipendé par la critique qui n'y vit qu'un sombre exercice de mépris. Le réalisateur trouvait pourtant là l'un de ses sujets de prédilection : l'étude de mentalités frustes, pures victimes de la société de masse. Dans un style distancié, sans idéalisation, il pose le regard objectif, quasi entomologique, mais non dénué de chaleur et de tendresse, d'un moraliste sur des êtres que seule la supériorité inconsciente du spectateur peut qualifier de médiocres. Un superbe film-piège qui tend un miroir révélateur au public.