En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Anges aux figures sales

Angels With Dirty Faces

Film noir de Michael Curtiz, avec James Cagney (Rocky Sullivan), Pat O'Brien (Jerry Connoly), Humphrey Bogart (James Frazier), Ann Sheridan (Laurie Ferguson), les Dead End Kids.

  • Scénario : Warren Duff, John Wexley
  • Photographie : Sol Polito
  • Musique : Max Steiner
  • Montage : Owen Marks
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1938
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 37

Résumé

Rocky Sullivan, un caïd notoire, revient des années après dans le quartier de son enfance. Il y rencontre son meilleur ami d'alors qui est devenu prêtre et s'efforce de remettre dans le droit chemin des adolescents « durs » qui ont pris Rocky comme modèle. Celui-ci, après un règlement de comptes, est condamné à la chaise électrique. Le prêtre lui demande de faire semblant de mourir comme un lâche pour que cesse sa fascination sur les jeunes garçons. Il accepte.

Commentaire

Un archétype du film noir d'avant-guerre, par un spécialiste qui innova moins qu'il ne peaufina les découvertes d'un Hawks ou d'un Walsh, mais dont le style brillant, géométrique, aux éclairages toujours très soignés et signifiants, influença à son tour les deux maîtres. Le film est typique du style Warner Bros, avec son rythme ultrarapide, une esthétique un peu expressionniste et surtout un souci de l'enjeu social d'une situation qu'on retrouve chez les autres grands de la compagnie : Walsh et Wellman. Ce film est un des meilleurs de Curtiz.