En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Trésor de la Sierra Madre

The Treasure of the Sierra Madre

Western de John Huston, avec Humphrey Bogart (Dobbs), Walter Huston (Howard), Tim Holt (Curtin), Bruce Bennett (James Cody).

  • Scénario : John Huston, d'après le roman de B. Traven
  • Photographie : Ted McCord
  • Musique : Max Steiner
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1948
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h 06

Résumé

Trois prospecteurs, puis un quatrième, cherchent de l'or et en trouvent. Ils sont attaqués par des bandits mexicains. L'un succombe, les autres, devenus riches, commencent à « s'entre-jalouser » et « s'entre-craindre ». Le plus vieux du trio a la sagesse d'abandonner toute idée de richesse pour s'installer dans un petit village très convivial. Les deux autres s'exaspèrent. Ils seront à nouveau attaqués par des bandits et la poussière d'or retournera à la poussière du désert.

Commentaire

Le cadre est celui du western, mais le propos est proche du conte philosophique et moral. Dans un paysage aride mais magnifique, les hommes affrontent les difficultés, les intempéries, la nature, puis s'affrontent entre eux. Ce qui les rassemble, puis ce qui les divise, c'est l'or, c'est-à-dire l'argent : une matière noble et vile, belle et corruptrice. John Huston, excellent conteur, nous fait partager les espoirs et les dangers du quarteron d'aventuriers, mais il les regarde de côté, avec le sourire. À la fin de l'histoire, le sourire devient éclat de rire. Huston s'amuse de l'inanité de la course à la fortune. Ce rire libérateur est une réponse gouailleuse à la tension et au suspense qui l'ont précédé.