En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Puritain

Drame de Jeff Musso, avec Pierre Fresnay (le commissaire), Viviane Romance (Molly, la prostituée), Jean-Louis Barrault (Ferriter, le puritain).

  • Scénario : Jeff Musso, Liam O'Flaherty, d'après son roman le Mouchard
  • Photographie : Curt Courant
  • Décor : Serge Pimenoff, Henry Ménessier
  • Musique : J. Musso, Jacques Dallin
  • Montage : Émilienne Nelissen
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1937
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 37
  • Prix : Prix Louis-Delluc 1938

Résumé

Un jeune journaliste (Ferriter) assassine une femme légère, puis essaye de faire accuser l'amant de cette dernière. Soupçonné par un commissaire de police qu'intriguent ses déclarations contre l'immoralité, il rencontre une prostituée. Des libations inaccoutumées l'amènent à des discours incendiaires au cabaret : arrêté, il avoue avoir tué par désir plus que par principe, et trouve le calme (ou la folie ?) en prison.

Commentaire

Le jeu de double instauré entre Jean-Louis Barrault et Pierre Fresnay fait tout l'intérêt du film : le journaliste excité sert de bouc émissaire pour une société qui récuse le sexe tout en le considérant comme nécessaire. La punition infligée permet à la loi de rester puritaine, puisque les « excès » auxquels s'est livré Ferriter donnent à voir les dangers du refoulement non assumé, tandis que son sort final indique le remède : l'enfermement générateur de sublimation.