En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Procès

Drame psychologique d'Orson Welles, avec Anthony Perkins (Joseph K.), Jeanne Moreau (la voisine), Elsa Martinelli (Hilda), Orson Welles (l'avocat), Romy Schneider (Leni), Madeleine Robinson (Mme Grubach).

  • Scénario : Orson Welles, d'après le roman de Franz Kafka
  • Photographie : Edmond Richard
  • Décor : Jean Mandaroux
  • Musique : Jean Ledrut, T. Albinoni (Adagio)
  • Pays : France, Italie et R.F.A.
  • Date de sortie : 1962
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h

Résumé

Joseph K. se réveille un matin accusé, par des policiers qui se sont introduits dans son appartement, d'un délit dont il ignore la nature. Il mène sa propre enquête pour savoir ce qu'on lui veut et finit par se laisser exécuter, consentant et hilare.

Commentaire

On peut contester cette vision de l'œuvre de Kafka, qui prolonge un malentendu en créant un espace « métaphorique » pour donner forme à un contenu lui-même métaphorique : c'est le fameux petit bonhomme « kafkaïen » écrasé par de gigantesques murs représentant une société déshumanisée. On ne peut, en revanche, qu'admirer la puissance onirique de l'approche de Welles où les raccords parfaits d'entrée et de sortie de champ des acteurs créent le labyrinthe mental et physique où se cherche et se perd Joseph K.