En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Prince de New York

Prince of the City

Film policier de Sidney Lumet, avec Treat Williams (Daniel Ciello), Jerry Orbach (Gus Levy), Richard Foronjy (Joe Marinaro), Don Billett (Bill Mayo), Kenny Marino (Dom Bando).

  • Scénario : Jay Presson Allen, Sidney Lumet, d'après le livre de Robert Daley
  • Photographie : Andrzej Bartkowiak
  • Décor : Tony Walton
  • Musique : Paul Chilhara
  • Montage : John J. Fitzstephens
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1981
  • Son : couleurs
  • Durée : 2 h 47

Résumé

1971. Dany Ciello et ses collègues Levy, Marinaro, Mayo et Bando appartiennent à une section spéciale de la brigade des stupéfiants. Chargés d'appréhender le « gros gibier », ces « Princes de New York » opèrent selon leurs propres règles, s'aidant d'informateurs toxicomanes qu'ils approvisionnent en drogue. Fragile et vulnérable, Dany assume difficilement les contradictions et les hypocrisies de son métier. Après bien des réticences, il décide de collaborer à une commission d'enquête sur la corruption policière, à laquelle il livrera peu à peu tous ses camarades.

Commentaire

Le Prince de New York est l'histoire (véridique) d'un homme pris au piège de la délation. Sur ce thème qui lui est familier (voir Serpico), Lumet signe ici l'un de ses films les plus denses et les plus oppressants. Au fil d'une action complexe, entrelaçant les destins de plusieurs dizaines de personnages, le réalisateur éclaire les liens occultes entre la pègre et la police et dévoile avec une remarquable précision les ressorts d'un système fondé sur la dissimulation, le chantage et la corruption. Traitée avec une froide et implacable objectivité, cette dérangeante dénonciation figure parmi les grandes réussites d'un des meilleurs spécialistes du « polar » urbain.