En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Premier Maître

Pervyj Učitel

Comédie dramatique d'Andreï Mikhalkov-Kontchalovski, avec Bolot Beichenaliev (le maître), Natalia Arikabassanova (Altynaï), Darcoule Kouyoukova (le baï).

  • Scénario : Tchinguiz Aïtmatov, Boris Dobrodeiev, Andreï Mikhalkov-Kontchalovski
  • Photographie : Gueorgui Rerberg
  • Décor : Mikhaïl Romadin
  • Musique : Viatcheslav Ovtchinnikov
  • Pays : U.R.S.S. (Russie/Kirghizie)
  • Date de sortie : 1965
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 43

Résumé

En 1923, un militant révolutionnaire nommé instituteur arrive dans un petit village kirghize, où il tente d'implanter une école pour transmettre aux enfants le savoir, mais aussi la foi révolutionnaire. Il y tombe amoureux de la jeune Altynaï, qu'il veut aider à sortir de sa condition. Il s'affrontera à l'inertie, aux coutumes locales, au pouvoir féodal du « baï », mais aussi à sa propre inexpérience et ignorance, dont il se rend compte lorsque son école est brûlée, et qu'un élève périt en voulant la sauver. Devenu humble, mais resté résolu, il abat le seul peuplier du village pour la reconstruire.

Commentaire

Inspiré d'une nouvelle de l'écrivain kirghiz Tchinguiz Aïtmatov, le premier long métrage de Kontchalovsky, dans sa peinture de l'« édification du socialisme », ne dissimulait pas toutes les contradictions de l'époque. Il excella à faire exister par petites touches une communauté, et à faire vivre la nature autour d'elle, dans un mouvement de conquête de l'espace toujours renouvelé.