En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Petit Criminel

Comédie dramatique de Jacques Doillon, avec Gérald Thomassin, Richard Anconina, Clotilde Courau.

  • Scénario : Jacques Doillon
  • Photographie : William Lubtchansky
  • Musique : Philippe Sarde
  • Montage : Catherine Quesemand
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1990
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 40

Résumé

Le petit criminel n'est pas un petit criminel, mais un adolescent candide, farouche et résolu, en quête d'affection et, comme on dit aujourd'hui, d'identité. Ayant appris qu'il a une sœur aînée dont il n'avait jamais entendu parler, il se met en tête d'aller la retrouver et fait le voyage de Sète à Montpellier… en compagnie d'un jeune flic qu'il a « braqué » et attaché (par une paire de menottes) au volant de sa voiture de police.

Commentaire

Étrange voyage, drôle d'affrontement entre le représentant sympathique de la loi et le non moins sympathique hors-la-loi. Le dialogue est vif, réaliste, lourd de pensées et d'arrière-pensées. Des sentiments confus s'entrechoquent, ce qui prouve au moins que les protagonistes sont très sentimentaux. Jacques Doillon, à qui il arrive quelquefois de s'égarer, a réalisé ici un sans faute. Tout est captivant : les personnages, ce qu'ils disent et font, le jeu des comédiens, la lumière, la petite musique sous-jacente.