En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Mouchard

The Informer

Drame de John Ford, avec Victor McLaglen (Gypo Nolan), Heather Angel (Mary McPhilip), Preston Foster (Dan Gallagher), Margot Grahame (Katie Madden), Una O'Connor (Mrs. McPhilip).

  • Scénario : Dudley Nichols, d'après le roman de Liam O'Flaherty
  • Photographie : Joseph H. August
  • Décor : Van Nest Polglase, Charles Kirk, Julia Heron
  • Musique : Max Steiner
  • Montage : George Hively
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1935
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 31
  • Prix : Oscars 1935 de la meilleure mise en scène, du meilleur scénario, de la meilleure musique, du meilleur acteur (V. McLaglen)

Résumé

Dublin, 1922. Trop pauvre pour émigrer aux États-Unis, Gypo Nolan dénonce à la police son ex-ami Frankie McPhilip, membre du Sinn Féin, dont la tête était mise à prix 20 livres, et dilapide cet argent au cabaret. Craignant d'être soupçonné, il répand le bruit que Frankie a été trahi par un autre. Il n'est pas cru, et les nationalistes le condamnent à mort. Il trouvera refuge chez Katie Madden, mais seulement pour un temps.

Commentaire

Le soin extrême apporté aux décors, aux éclairages (dans la ligne de l'expressionnisme) comme aux cadrages font du Mouchard un parfait spécimen du classicisme. Acteur déjà réputé au temps du muet, Victor McLaglen compose un personnage pathétique et tourmenté dont l'itinéraire, de la faute à la rédemption, s'inscrit dans la symbolique chrétienne chère à John Ford. Le contexte irlandais, particulièrement sensible au cinéaste en raison de ses origines, prend une dimension universelle qui implique le bien et le mal, la trahison et la justice. Le Mouchard a fait l'unanimité de la critique et du public.

Voir aussi Point noir.