En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Figurant

Spite Marriage

Film burlesque d'Edward Sedgwick, avec Buster Keaton (Elmer), Dorothy Sebastian (Trilby Drew), Edward Earle (Lionel Benmore), Leila Hyams (Ethel Norcrosse), William Bechtel (Frederick Nussbaum), John Byron (Giovanni Scarzi).

  • Scénario : Richard Shayer, Lew Lipton, Ernest S. Pagano
  • Photographie : Reggie Lanning
  • Montage : Frank Sullivan
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1929
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 982 m (environ 1 h 13)

Résumé

Elmer, obscur employé de pressing, est amoureux de la vedette Trilby Drew. Un jour, il est figurant dans une pièce qu'elle joue. Trilby l'épouse pour faire enrager l'homme qu'elle aime et qui la néglige. Elmer comprend vite qu'il n'est pas aimé et s'en va. Plus tard, sur un yacht où ils se retrouvent par hasard, il sauve Trilby de bootleggers, et éveille son amour.

Commentaire

Le dernier long métrage muet de Keaton, qui est en fait un bout-à-bout de deux histoires indépendantes. L'acteur est particulièrement émouvant dans la première, en amoureux transi empruntant au pressing où il travaille l'habit qu'il porte pour sortir, déguisé en soldat barbu de la guerre de Sécession dans le mélodrame où joue sa belle, et provoquant des catastrophes au cours de la représentation. Dans la seconde partie, l'inspiration de la Croisière du « Navigator » est heureusement renouvelée.