En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Doulos

Film noir de Jean-Pierre Melville, avec Jean-Paul Belmondo (Silien), Serge Reggiani (Maurice), Jean Desailly (le commissaire), Michel Piccoli, Fabienne Dali.

  • Scénario : Jean-Pierre Melville, d'après le roman de Pierre Lesou
  • Photographie : Nicolas Hayer
  • Décor : Daniel Guéret
  • Musique : Paul Misraki
  • Montage : Monique Bonnot
  • Pays : France et Italie
  • Date de sortie : 1962
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 43

Résumé

Silien, un mauvais garçon, va se compromettre auprès de la police et du milieu – jusqu'à passer pour un « doulos » (une balance) – pour sauver Maurice, un gangster qui a de graves ennuis. Après toute une série de rebondissements, où Silien apparaît tour à tour comme un salaud puis un héros, une suite de flash-back désembrouille une intrigue touffue. La fin est un long règlement de comptes à caractère élisabéthain. Tout le monde meurt.

Commentaire

Après Bob le Flambeur et Deux Hommes dans Manhattan, le Doulos est la troisième incursion de Melville dans le film noir. Comme les deux précédents, celui-ci se distingue par une étrangeté de ton et de sujet qu'on ne retrouvera pas dans les derniers films, où Melville fera un magistral inventaire mythologique du genre. Ici, il garde la fraîcheur et la désinvolture de la Nouvelle Vague qu'il contribua fortement à créer avec les deux premiers films nommés. Excellente distribution, avec une mention particulière pour Jean Desailly.