En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Dieu noir et le Diable blond

Deus e o Diabo na Terra do Sol

Drame de Glauber Rocha, avec Geraldo del Rey (Manuel), Yoná Magalhães (Rosa), Mauricio do Valle (Antonio das Mortes), Othon Bastos (Corisco), Lidio Silva (Sebastião), Sonia Dos Humildes (Dadà).

  • Scénario : Glauber Rocha, Walter Lima Jr.
  • Photographie : Waldemar Lima
  • Décor : Paolo Gil Soares
  • Musique : Hector Villa-Lobos, Sergio Ricardo, G. Rocha
  • Montage : G. Rocha, Rafael Justo Valverde, Joao Ramiro Melo, Nilcey Carvone
  • Pays : Brésil
  • Date de sortie : 1964
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h 05

Résumé

Manuel et sa femme Rosa sont obligés d'abandonner leur cabane. Ils rejoignent le « Dieu noir », Sebastião, mystique qui prédit que le Sertão deviendra mer. Plus tard, ils rencontrent les survivants de la bande de « Cangaceiros » et leur chef Corisco le « Diable blond » qui dénonce l'injustice et la tyrannie des propriétaires féodaux. Il est tué par Antonio das Mortes, mercenaire au service des grands propriétaires. Manuel et Rosa échappent au massacre et courent dans le Sertão transformé en mer…

Commentaire

Dans ce film, une des plus belles réussites du Cinema Novo, l'auteur rompt complètement avec toute structure narrative traditionnelle, mêlant formes et sons en un discours d'une grande force poétique. Ces paysans errants qui rencontrent, comme surgis de terre, ces groupes d'illuminés et qui terminent leur course face à la mer, expriment une métaphore sur les réalités des habitants du Sertão