En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Charme discret de la bourgeoisie

Comédie de Luis Buñuel, avec Fernando Rey (l'ambassadeur), Paul Frankeur (Thévenot), Delphine Seyrig (Mme Thévenot), Bulle Ogier (Florence), Jean-Pierre Cassel (Sénéchal), Stéphane Audran (Mme Sénéchal), Julien Bertheau (l'évêque), Claude Piéplu (le colonel), Michel Piccoli (le ministre).

  • Scénario : Luis Buñuel, Jean-Claude Carrière
  • Photographie : Edmond Richard
  • Décor : Pierre Guffroy
  • Montage : Hélène Plemiannikov
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1972
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 45
  • Prix : Oscar du meilleur film étranger 1972

Résumé

Un ambassadeur américain, deux notables de ses amis, tous trois trafiquants de drogue, et leurs épouses essaient de faire un bon dîner ensemble. Mais à chaque tentative un incident (une mort fâcheuse, des manœuvres militaires, une arrestation, l'irruption de gangsters…) remet le repas au lendemain.

Commentaire

Fondé sur la réitération d'une même situation et le passage incessant de la réalité au cauchemar, avec pour lien l'errance des personnages sur une route, cette comédie de la frustration est un chef-d'œuvre d'humour noir. Mêlant tous les genres cinématographiques, Buñuel dresse un constat par l'absurde de la société bourgeoise comme du rationalisme, servi par des comédiens parfaits.