En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Beau Serge

Drame de Claude Chabrol, avec Gérard Blain (Serge), Jean-Claude Brialy (François), Bernadette Lafont (Marie), Michèle Meritz.

  • Scénario : Claude Chabrol
  • Photographie : Henri Decae
  • Musique : Émile Delpierre
  • Montage : Jacques Gaillard
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1959
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 37
  • Prix : Prix Jean-Vigo 1959

Résumé

Convalescent, François, étudiant à Paris, revient à Sardent (Creuse), son village natal. Il retrouve son ami d'enfance, Serge, devenu alcoolique parce que sa femme a accouché d'un premier enfant mongolien, mort-né. Il tente de le sauver à l'occasion d'une seconde naissance.

Commentaire

Ce film, dont le succès contribua au lancement de la Nouvelle Vague, n'a rien de la chronique réaliste rurale à la française qu'on crut y voir. Il montre des êtres mus par des désirs inconscients, s'aveuglant sur les autres comme sur eux-mêmes. François, plein de bonne conscience et de supériorité bourgeoise, se croit investi d'une mission rédemptrice alors qu'il sème le désordre et la souffrance. Prisonnière d'un réalisme plat, la mise en scène chabrolienne n'a pas encore atteint sa pleine maîtrise, rendant les intentions parfois obscures. Mais le film révèle un ton nouveau et trois grands acteurs : Blain, Brialy et Bernadette Lafont.