En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Troisième Partie de la nuit

Trzecia czesc nocy

Film de guerre d'Andrzej Zulawski, avec Malgorzata Braunek (Helena/Marta), Leszek Teleszynski (Michal), Jerzy Golinski (son père), Jan Nowicki (Jan), Michal Grundzinski (Marian).

  • Scénario : Andrzej Zulawski, Miroslaw Zulawski
  • Photographie : Witold Sobocinski
  • Décor : Teresa Barska
  • Musique : Andrzej Korzynski
  • Pays : Pologne
  • Date de sortie : 1971
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 47

Résumé

À la suite de l'assassinat de sa femme, son fils et sa mère par des cavaliers ukrainiens alliés aux Allemands, Michal entre dans la Résistance. Pourchassé par la Gestapo, il rencontre un inconnu qui est blessé à sa place et emmené à l'hôpital. Michal trouve refuge chez la femme de l'inconnu, Marta, qu'il aide à accoucher. Elle est le sosie de sa femme morte, Helena. Il essaie de faire s'évader l'inconnu mais découvre que c'est le sosie du premier mari de celle-ci.

Commentaire

La confusion voulue entre les personnages participe de l'enchevêtrement du récit. Des flash-back non « annoncés » créent un temps dédoublé où le passé et le présent s'abolissent en cohabitant, tandis que le remords ou la fièvre de Michal lui font apparaître Helena et son fils Lukasz dans les endroits où il vit avec Marta, lieux qui se trouvent par « hasard » être les mêmes que ceux où il avait vécu avec sa famille disparue. Quant aux personnages, ils sont une idée qui s'est faite chair. Michal, Helena, Marta, Jan n'existent pas en tant que tels. Leur destin individuel n'a de sens que parce qu'il rejoint le destin collectif de la Pologne. Michal a un double, à moins qu'il ne soit lui-même le double de quelqu'un, parce qu'un même destin l'unit aux autres. Ils sont tous la même personne qu'on persécute, qu'on tue, qui renaît, qui combat, qui souffre.