En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Porte de l'enfer

Jigoku mon

Drame de Teinosuke Kinugasa, avec Kazuo Hasegawa (Moritoh), Machiko Kyo (Lady Kesa), Isao Yamagata (Wataru), Yataro Kurokawa (Shigemori).

  • Scénario : Teinosuke Kinugasa, Kisaku Ito, d'après le roman de Kan Kikuchi Kesa no otto
  • Photographie : Kōhei Sugiyama
  • Décor : Kosaburo Nakagima
  • Musique : Yasushi Akutagawa
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 1953
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 28
  • Prix : Palme d'or, Cannes 1954 ; Oscar du meilleur film étranger 1954

Résumé

Dans le climat de violence exacerbée du Japon médiéval, relayé par un roman contemporain dont le film est l'adaptation, une femme se trouve prise entre deux hommes ; seule sa mort pourra résoudre une situation ici tragique.

Commentaire

Bien plus qu'avec Rashōmon quelques années auparavant, c'est avec ce film que le cinéma japonais a fait irruption en Europe. La « découverte » d'un monde lointain, l'exotisme des comportements, la qualité réelle de la couleur ont certainement contribué – au moment de sa sortie – à surévaluer une œuvre finalement assez académique.