En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Peau douce

Drame de François Truffaut, avec Françoise Dorléac (Nicole), Jean Desailly (Pierre Lachenay), Nelly Benedetti (Franca), Daniel Ceccaldi (Clément).

  • Scénario : François Truffaut, Jean-Louis Richard
  • Photographie : Raoul Coutard
  • Musique : Georges Delerue
  • Montage : Claudine Bouché
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1964
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 55

Résumé

Directeur d'une petite revue littéraire, Pierre Lachenay, marié à Franca, donne des conférences sur Balzac. Il tombe amoureux d'une hôtesse de l'air, Nicole, qui devient sa maîtresse. Ils vivent mal les difficultés de la dissimulation, mais lorsque Pierre veut épouser Nicole, elle refuse. Franca, qui a découvert sa liaison, rejoint Pierre au restaurant, un fusil de chasse à la main…

Commentaire

L'un des films les plus personnels de Truffaut, en même temps que l'un des moins « séduisants ». Son style sec, très découpé, répond à l'angoisse et à la nervosité du personnage central. Truffaut renouvelle le triangle classique du boulevard français en faisant de Pierre un être écartelé entre le personnage social pesant que les autres voient en lui et l'être gai, léger, vivant qu'il croit pouvoir devenir auprès de sa maîtresse. Jean Desailly lui donne une vérité et une sensibilité émouvantes.