En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Leçon de piano

The Piano

Comédie dramatique de Jane Campion, avec Holly Hunter (Ada), Harvey Keitel (Baines), Sam Neill (Stewart), Anna Paquin (Flora), Kerry Walker (Tante Morag).

  • Scénario : Jane Campion
  • Photographie : Stuart Dryburgh
  • Décor : Andrew McAlpine
  • Musique : Michael Nyman
  • Montage : Veronika Jenet
  • Pays : Australie
  • Date de sortie : 1993
  • Son : couleurs
  • Durée : 2 h
  • Prix : Palme d'or, Cannes 1993

Résumé

Ada, jeune musicienne muette, débarque sur une plage de Nouvelle-Zélande. Mariée par correspondance, elle vient retrouver son mari, Stewart, un colon fruste et mal assuré. D'emblée, le nouveau mari refuse de faire transporter le piano qui restera sur la plage. Il faudra qu'Ada circonvienne un autre colon, Baines, pour récupérer le précieux instrument. Pour peu de temps, car Baines amènera bientôt Stewart à lui céder le piano en échange d'un lopin de terre. Commence alors un trouble marchandage où, sous couvert de leçons de piano, Baines rend son piano à Ada, en échange de privautés. Au fil de ces rencontres, Ada tombe amoureuse de Baines, suscitant ainsi la jalousie de Stewart.

Commentaire

Mince visage pâle, aux lèvres serrées et aux yeux flamboyants, Ada est habitée par une force vitale qui ignore les calculs et les demi-mesures. La personnalité d'Ada domine tout le film, mais les autres personnages sont loin d'être falots pour autant. Et puis, il y a la nature néo-zélandaise, magistralement évoquée à travers ces plages du bout du monde balayées de déferlantes, ces forêts spongieuses aux troncs enchevêtrés qui, en quelques plans, nous installent dans un monde élémentaire où seules les passions poussées à leur paroxysme sont acceptables.