En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Fille de Ryan

Ryan's Daughter

Comédie dramatique de sir David Lean, avec Robert Mitchum (Charles), Sarah Miles (Rosy), Christopher Jones (lieutenant Randolph), Trevor Howard (le pasteur), John Mills (Michael).

  • Scénario : Robert Bolt
  • Photographie : Frederick A. Young, Denys Cook, Bob Huke
  • Musique : Maurice Jarre
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1970
  • Son : couleurs
  • Durée : 3 h 10

Résumé

Un petit village d'Irlande au début du xxe siècle. Rosy, la fille du tenancier du bar, s'ennuie. Elle décide d'épouser Charles, l'instituteur, mais leur vie calme la déçoit. Un lieutenant anglais blessé à la guerre, et qui comme elle s'ennuie, devient son amant et lui apporte une intense joie physique, qui ne fait que masquer leur désarroi commun. L'arrivée par la mer déchaînée d'armes et de munitions destinées à l'I.R.A. va mobiliser le village et faire basculer le destin de tous les protagonistes.

Commentaire

Cette grosse production laissait présager que Lean allait poursuivre dans la veine de ses précédents succès, or, pendant deux heures, il ne se passe pratiquement rien. Et, tout à coup, la séquence de la tempête nous fait comprendre que c'est précisément ce rien le sujet du film : l'attention aux choses, la méticulosité de la reconstitution des vies décrites, les variations de la lumière, les caprices du temps et les fluctuations de la mer, tout épouse le long cheminement de la prise de conscience de Rosy. La splendeur de cette séquence est telle (tournée au sud de l'Afrique, elle dure un quart d'heure et a été réalisée sans aucune transparence, les acteurs agissant dans une véritable tempête) que l'on comprend alors le projet de Lean. Il y aurait autant de vanité à juger des actions humaines qu'à faire un procès d'intention à la mer lorsqu'elle déchaîne ses forces.