En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Fiancée du pirate

Comédie dramatique de Nelly Kaplan, avec Bernadette Lafont (Marie), Georges Géret (Gaston Duvalier), Michel Constantin (André), Julien Guiomar (le duc), Jean Paredes (M. Paul), Francis Lax (Émile), Claire Maurier (Irène), Louis Malle (Jésus).

  • Scénario : Nelly Kaplan, Claude Makowski, Jacques Serguine, Michel Fabre
  • Photographie : Jean Badal
  • Musique : Georges Moustaki
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1969
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 46

Résumé

Dans une campagne perdue, Marie vit misérablement avec sa mère. Quand celle-ci vient à mourir, le débat est sordide au conseil municipal pour savoir qui paiera l'enterrement ; alors, Marie entraîne les hommes du village, et les obsèques sauvages dégénèrent en farce. Pour se venger des villageoises qui ont tué son bouc, Marie séduit leurs maris l'un après l'autre et enregistre leurs confidences au magnétophone.

Commentaire

Le personnage incarné avec sensualité et humour par Bernadette Lafont a réveillé, en 1969, un cinéma français quelque peu ronronnant. Porte-drapeau d'une révolte contre l'ordre établi et l'hypocrisie des conventions bourgeoises, Marie incarne un érotisme (audacieux alors) qui est le ferment d'une allègre anarchie. Les notables, remarquablement croqués par des « seconds rôles » bien choisis, sont les bêtes noires de cette fable ironique et salubrement impertinente.