En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Beauté du diable

Film fantastique de René Clair, avec Michel Simon (Méphisto), Gérard Philipe (Henri), Simone Valère (la princesse), Nicole Besnard (Marguerite).

  • Scénario : René Clair, Armand Salacrou
  • Photographie : Michel Kelber
  • Décor : Léon Barsacq
  • Musique : Roman Vlad
  • Pays : France et Italie
  • Date de sortie : 1949
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 32

Résumé

Sur le point de mourir, le vieux professeur Faust (M. Simon) sent que sa vie consacrée à la science a été totalement vaine et qu'il est passé à côté de l'essentiel. Méphisto lui apparaît et lui propose de troquer sa jeunesse contre sa vieillesse, puis la richesse et la gloire contre son âme. Il accepte. Ils échangent leur apparence. Faust devenu Henri s'aperçoit qu'il a fait un marché de dupe et se révolte contre le destin qui l'attend.

Commentaire

Conçu à l'époque où l'existentialisme triomphait, le film prône la liberté morale du choix humain contre le destin qui le pousse vers le mal. Si l'idée du film a vieilli, celui-ci reste remarquable par le duel Simon-Philipe, par la beauté stylisée du décor et de la mise en scène et par l'esprit Méliès qui y préside. La meilleure scène reste celle où Henri demande à Méphisto de lui montrer son avenir dans un miroir baroque. Il s'y voit répandant la destruction sur la Terre avant d'être envoyé en enfer.