En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Obsédé

The Collector

Drame de William Wyler, avec Terence Stamp (Freddie), Samantha Eggar (Miranda), Maurice Dallimore (le voisin).

  • Scénario : Stanley Mann, John Kohn, d'après le roman de John Fowles
  • Photographie : Robert Surtees, Robert Krasker
  • Décor : John Stoll
  • Musique : Maurice Jarre
  • Montage : Robert Swink
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1965
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 57

Résumé

Freddie, un employé de banque timide qui collectionne les papillons, gagne une forte somme à un concours et s'achète une propriété dont il aménage la cave. Il enlève Miranda et l'y séquestre, s'occupant d'elle avec attention. Elle tente de s'échapper, contracte une pneumonie et meurt. Freddie l'enterre et se met en chasse d'une autre jeune fille…

Commentaire

Ce film, dont le caractère entomologique dans la description d'une obsession évoque Buñuel et dont le goût pour les détails « signifiants », drôles puis tragiques, annonce Polanski, témoigne de la faculté d'adaptation d'un « classique » dans le cinéma moderne. Il faut redécouvrir ce film et reconsidérer Wyler, dénigré par trente ans de critique « parisienne » qui le taxe d'académisme. Or, c'est un précurseur de la mise en scène conceptuelle qui privilégie le plan-séquence aux dépens du montage et la profondeur de champ analytique contre la séduction esthétique du « flou artistique » du cinéma classique hollywoodien.