En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Homme qui tua Liberty Valance

The Man Who Shot Liberty Valance

Western de John Ford, avec James Stewart (le sénateur Stoddard), John Wayne (Doniphon), Vera Miles (Hallie), Lee Marvin (Liberty Valance).

  • Scénario : Willis Goldbeck, James Warner Bellah, d'après Dorothy M. Johnson
  • Photographie : William H. Clothier
  • Décor : Hal Pereira, Eddie Imazu
  • Musique : Cyril J. Mockridge
  • Montage : Otho Lovering
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1962
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h 02

Résumé

Revenu à Shinbone pour les funérailles de son vieil ami Doniphon, le sénateur Stoddard raconte à un journaliste comment fut tué Liberty Valance, qui faisait autrefois régner la terreur sur la ville. C'est lui-même, défenseur de la loi, qui obtint tout le crédit de cet exploit, dû en fait à Doniphon.

Commentaire

C'est à la fois une méditation nostalgique sur l'Ouest historique et mythologique et une synthèse de l'œuvre du cinéaste John Ford. Le film s'articule autour de trois personnages représentant trois positions historiques : le règne de la force (Valance), l'établissement de la loi (Stoddard), la nécessité de la force pour établir la loi (Doniphon), quitte à tourner un peu cette dernière.