En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Enquête de l'inspecteur Morgan

Blind Date

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Film policier de Joseph Losey, avec Hardy Krüger (le peintre), sir Stanley Baker (l'inspecteur Morgan), Micheline Presle, Robert Flemyng.

  • Scénario : Ben Barzman, Millard Lampell, d'après le roman de Leigh Howard
  • Photographie : Christopher Challis
  • Musique : Richard Rodney Bennett
  • Montage : Reginald Mills
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1959
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 35

Résumé

Un jeune peintre d'origine étrangère arrive, à Londres, dans l'appartement où sa maîtresse, une jeune femme énigmatique, lui a donné rendez-vous. C'est pour découvrir qu'elle a été assassinée : il s'évanouit avant d'avoir reconnu le cadavre. La police le suspecte fortement, mais l'inspecteur Morgan pressent la vérité. La jeune femme est en réalité la légitime épouse d'un lord : elle a voulu faire endosser au peintre la suppression d'une rivale, mais lors de ses visites à l'atelier, elle s'est éprise réellement de celui qu'elle voulait piéger… ce qui la perdra.

Commentaire

Le film entrelace une satire feutrée du conformisme de la police (Morgan comprend le peintre parce que lui-même est gallois, donc « intrus » dans le monde londonien) et le roman d'un amour impossible, tout habité de la fragile joie de vivre du jeune héros : l'accompagnement musical ultramoderne de la première séquence est resté fameux à cet égard. La mise en scène sert une interprétation nuancée et homogène.