En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Enfant sauvage

Drame psychologique de François Truffaut, avec Jean-Pierre Cargol (Victor), François Truffaut (Dr Itard), Françoise Seigner (Mme Guérin).

  • Scénario : François Truffaut, Jean Gruault, d'après le livre du Dr Itard
  • Photographie : Nestor Almendros
  • Décor : Jean Mandaroux
  • Musique : Vivaldi
  • Montage : Agnès Guillemot
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1970
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 25

Résumé

En 1798, dans une forêt de l'Aveyron, un enfant vivant à l'état sauvage est capturé par des paysans. À Paris, d'abord considéré comme un idiot irrécupérable, il est pris en charge par le Dr Itard, qui l'emmène dans sa maison des Batignolles où, avec l'aide de sa gouvernante, il entreprend d'éveiller ses facultés intellectuelles.

Commentaire

C'est le film le plus représentatif de la personnalité de Truffaut. En plein après-68, où toute idée de culture est suspecte, il livre une méditation sur un thème qui parcourt toute son œuvre : l'importance et la beauté de la culture, du geste par lequel un être transmet à un autre ce qu'il a de plus précieux. Mais ce sobre récit en noir et blanc, d'allure quasi scientifique, d'où l'émotion jaillit sans cesse de façon inattendue, est aussi une réflexion sur le cinéma. En incarnant lui-même le Dr Itard, Truffaut ne manifeste pas seulement son attachement au sujet, mais rappelle que toute mise en scène relève de la pédagogie et vice versa.