En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Éclipse

L'eclisse

Comédie dramatique de Michelangelo Antonioni, avec Monica Vitti (Vittoria), Francisco Rabal (Riccardo, son amant), Alain Delon (Piero, le commis d'agent de change), Lilla Brignone (la mère de Vittoria), Louis Seigner (Ercoli).

  • Scénario : Michelangelo Antonioni, Tonino Guerra, Elio Bartolini, Ottero Ottieri
  • Photographie : Gianni Di Venanzo
  • Décor : Piero Poletto
  • Musique : Giovanni Fusco
  • Montage : Eraldo da Roma
  • Pays : Italie et France
  • Date de sortie : 1962
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h 05

Résumé

Une femme de la bourgeoisie rompt avec un amant dont elle est fatiguée. Désœuvrée dans Rome en plein été, elle se promène, rencontre des amies, noue une liaison avec un jeune commis d'agent de change, qui lui plaît un moment, mais dont elle découvre la vacuité affective. Finalement, elle se retrouve de nouveau seule.

Commentaire

Le dernier volet, et le plus radicalement « dédramatisé », d'une trilogie qui compte l'Avventura et la Nuit sur l'incommunicabilité moderne : l'histoire se réduit à presque rien, mais les personnages sont dessinés et situés socialement avec beaucoup de précision. Les scènes à la Bourse captent admirablement le vide dans lequel se déploie toute activité frénétique (l'idée de la « minute de silence » que les boursiers observent en mémoire d'un de leurs disparus). La fin du film est célèbre comme exercice de « cinéma pur », où le soir tombe sur une ville moderne, montrée dans des plans fixes déserts, qui sont comme autant de photographies épurées.