En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Week-end à Zuydcoote

Film de guerre d'Henri Verneuil, avec Jean-Paul Belmondo (Julien Maillat), Catherine Spaak (Jeanne), François Périer (Alexandre), Georges Géret (Pinot), Pierre Mondy (Dhéry), Jean-Pierre Marielle (Pierson).

  • Scénario : François Boyer, Robert Merle, d'après son roman
  • Photographie : Henri Decae
  • Décor : Robert Clavel
  • Musique : Maurice Jarre
  • Montage : Claude Durand
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1964
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h 03

Résumé

Dunkerque, juin 1940 : ses camarades et lui n'ayant pas réussi à s'embarquer pour l'Angleterre au plus fort de la débâcle, le sergent Julien Maillat, dégoûté et las, rencontre Jeanne, une jeune femme qui refuse de quitter sa maison en ruines. Une improbable idylle se noue bientôt entre eux : Julien persuade finalement Jeanne de fuir avec lui et dit adieu à ses amis.

Commentaire

Visant, par le style et les moyens investis, à faire pendant aux films de guerre hollywoodiens, Week-end à Zuydcoote est néanmoins d'avantage centré sur la trajectoire dramatique d'un individu, brillamment incarné par Belmondo, que sur la grande Histoire proprement dite, même si celle-ci se trouve fort pertinemment illustrée. Les dialogues cinglants et la personnalité de Maillat – cynique, rebelle mais courageux – ancrent le film de Verneuil dans la tradition française. Efficace.