En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vivre sa vie

Drame de Jean-Luc Godard, avec Anna Karina (Nana), Saddy Rebbot (Raoul), André S. Labarthe (Paul), Guylaine Schlumberger (Yvette), Gérard Hoffman, Monique Messine, Peter Kassowitz.

  • Scénario : Jean-Luc Godard
  • Photographie : Raoul Coutard
  • Musique : Michel Legrand
  • Montage : Agnès Guillemot
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1962
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 25
  • Prix : Prix spécial du Jury, Venise 1962

Résumé

En douze tableaux, l'histoire de Nana. Après avoir rompu avec Paul, Nana, qui gagne difficilement sa vie dans un magasin de disques, est expulsée de son appartement. Elle va au cinéma, se prostitue, tombe sous la coupe du proxénète Raoul, rencontre un homme amoureux d'elle, puis un philosophe, mais meurt bêtement d'une balle au moment où Raoul l'échange contre une somme d'argent.

Commentaire

Cette chronique minutieusement composée est le premier film véritablement accompli de Godard. Il y mène à bien une approche totalement extérieure du personnage de Nana qui nous en fait admirablement saisir l'intérieur. La référence au Dreyer de la Passion de Jeanne d'Arc est totalement justifiée, tant dans l'utilisation d'un noir et blanc d'une totale pureté que dans la description de cette femme éprise d'absolu, de vérité et de liberté qui trouve dans la mort son salut.