En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vacances romaines

Roman Holiday

Comédie de William Wyler, avec Gregory Peck (Joe Bradley), Audrey Hepburn (Anne), Eddie Albert (Irving).

  • Scénario : John Dighton, Ian McLellan Hunter, d'après sa nouvelle
  • Photographie : Franz Planer, Henri Alekan
  • Décor : Hal Pereira, W. Tyler
  • Musique : Georges Auric
  • Montage : R. Swink
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1953
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 58

Résumé

La jeune princesse Anne, en visite à Rome et excédée par le protocole, fait une fugue de 24 heures. Elle rencontre un journaliste qui feint de ne pas la reconnaître afin de faire un reportage sensationnel. Obéissant à son devoir, la princesse rentre au palais. Le journaliste, lors d'une conférence de presse, lui remet les photos qu'il a prises d'elle. Tous deux se sont aimés sans lendemain.

Commentaire

Une parfaite comédie très sensible et alerte qui équilibre harmonieusement les moments de pure drôlerie et ceux où la muflerie objective de Bradley, jouant un double jeu, se confond avec les marques esquissées en touches légères et presque imperceptibles de son amour naissant qui s'avère réciproque sans que ce conte de fées s'achève par le mariage de la princesse et du berger. Le film laisse un sentiment d'amertume un peu sucrée, celle-là même que doit ressentir Bradley en regardant les clichés de la princesse dans des moments privilégiés, futiles et inoubliables qui appartiennent inéluctablement à un passé déjà révolu. Le film, couvert d'Oscars, fit d'Audrey Hepburn, délicate et espiègle, une star. Il influencera de toute évidence Mizoguchi dans l'Impératrice Yang Kwei-Fei.