En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Une femme disparaît

The Lady Vanishes

Comédie policière d'Alfred Hitchcock, avec Margaret Lockwood (Iris), Michael Redgrave (Gilbert), Paul Lukas (Dr Hartz), Dame May Whitty (miss Froy), Naunton Wayne (Caldicott), Basil Radford (Charters).

  • Scénario : Sidney Gilliat, Frank Launder, d'après le roman d'Ethel Lina White The Wheel Spins
  • Photographie : Jack Cox
  • Décor : Alec Vetchinsky, Maurice Cater, Albert Jullion
  • Musique : Louis Levy
  • Montage : Alfred Roome, R.E. Dearing
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1938
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 37

Résumé

Dans le train qui la ramène des Balkans, une jeune Anglaise, Iris, fait la connaissance d'une charmante vieille dame, miss Froy, qui disparaît bientôt. La plupart des voyageurs prétendent ne l'avoir jamais vue et le Dr Hartz, spécialiste du cerveau, tente de la persuader que miss Froy n'a jamais existé. Aidée de Gilbert, un musicien, Iris retrouve la vieille dame qui, avant de disparaître à nouveau, leur confie un message codé pour Scotland Yard…

Commentaire

Cet avant-dernier film anglais de Hitchcock se présente comme un résumé de sa période anglaise, traité sur le mode humoristique. L'auteur ne se prend visiblement pas au sérieux et joue aussi bien avec les maquettes, les invraisemblances, les allusions à l'actualité qu'avec le spectateur, auquel il offre une splendide démonstration de virtuosité et un spectacle hautement réjouissant.

Autre version réalisée par :

Anthony Page, avec Cybill Shepherd, Elliott Gould, Angela Lansbury, Herbert Lom, Arthur Lowe.

  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1979
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 37