En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Un chien andalou

Essai surréaliste de Luis Buñuel, avec Pierre Batcheff (le jeune homme), Simone Mareuil (la jeune femme), Luis Buñuel (l'homme au rasoir du prologue), Salvador Dalí (un séminariste).

  • Scénario : Luis Buñuel, Salvador Dalí
  • Photographie : Albert Duverger
  • Décor : Pierre Schilzneck
  • Musique : Wagner (Tristan et Isolde) et tangos argentins
  • Montage : L. Buñuel
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1928
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 17 min

Résumé

Un homme aiguise son rasoir sur un balcon, la nuit. Il regarde un nuage qui traverse la lune. La lame sectionne l'œil d'une jeune femme. « Huit ans après », un jeune cycliste avance dans une rue déserte. Il tombe. Une jeune femme qui lit un livre tressaille et court vers lui. Le corps du jeune homme est allongé sur un lit. La femme le veille. Elle se retourne et voit son double qui se dirige vers elle. Ils observent une jeune femme aux cheveux courts, debout au milieu de la rue, qui va être renversée par une automobile…

Commentaire

Un coup d'essai qui fut un coup de maître et l'une des très rares réussites du surréalisme cinématographique. Buñuel et Dali matérialisent leur image du désir masculin et ses différentes phases œdipiennes. Le jeune homme qui se jette sur la femme aux appas maternels va trouver devant lui tous les obstacles dressés par la société et par la femme elle-même. Les images associent le thème de la « castration » du désir et sa relance à jamais interminable jusqu'à la métaphore finale des corps dévorés par les insectes.