En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Un amour du dimanche

Bakaruhában

Comédie dramatique d'Imre Fehér, avec Ivan Darvas (Sándor), Margit Bara (Vilma), Sándor Pécsi (M. Bodrogi), Mária Lázár (Mme Bodrogi), Vali Korompai (Piri).

  • Scénario : Miklós Hubay, d'après une nouvelle de Sándor Hunyady
  • Photographie : János Badal
  • Décor : Mátyás Varga
  • Musique : Tibor Bolgár
  • Pays : Hongrie
  • Date de sortie : 1957
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 35

Résumé

Sándor, sémillant journaliste du meilleur monde et planqué de la Grande Guerre, rencontre et séduit une petite bonne, Vilma, qui lui voue un amour passionné, exclusif, romantique. Sándor se trouve être le neveu du notable chez lequel Vilma travaille. La jeune fille, évidemment, ne sait rien de tout cela ; elle croit les mensonges de son bien-aimé qui lui a déclaré être, comme elle, de la campagne. Lorsque Sándor, invité à la table de son oncle, se démasque enfin, Vilma, effondrée, fait ses valises.

Commentaire

L'une des nombreuses qualités de ce film est son évidente sincérité. Si l'histoire frôle le mélodrame, le ton, la mise en scène, la lumière et les détails en font tout autre chose : une comédie d'abord satirique qui fustige la bourgeoisie, et puis une romance très émouvante, une histoire d'amour à laquelle on aurait pu croire. Mais très vite le jeune homme retrouve les automatismes de sa classe et son idylle, si charmante, tourne au drame sinistre. Ce dénouement laisse un sentiment d'amertume tenace.