En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Térésa

Teresa

Drame de Fred Zinnemann, avec Pier Angeli (Térésa), John Ericson (Philip Quas), Patricia Collinge (la mère de Philip), Peggy Ann Garner (Susan), Ralph Meeker (le sergent Dobbs), Ave Ninchi (la mère), Rod Steiger (Franck), Franco Interlenghi (Mario).

  • Scénario : Alfred Hayes, Stewart Stern
  • Photographie : William J. Miller
  • Décor : Leo Kerz
  • Musique : Louis Applebaum
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1951
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 41

Résumé

Philip Quas, un ancien G.I., rentre aux États-Unis en compagnie de Térésa, qu'il a épousée en Italie durant la guerre. Assez vite, elle se sent mal à l'aise, à cause de l'hostilité de sa belle-mère, du manque de volonté de Philip, de l'exiguïté du logement. Enceinte, voyant que son mari ne veut pas quitter sa mère, elle s'enfuit. Il la retrouve après l'accouchement. Leur vie à trois va pouvoir recommencer.

Commentaire

Zinnemann, homme honnête et honnête cinéaste, consacra plusieurs films aux problèmes engendrés par la Seconde Guerre mondiale. Celui-ci est le dernier et l'un des meilleurs. Les décors naturels prennent de l'importance, que ce soit l'Italie de l'après-guerre ou le New York des quartiers populaires. On parla même de néoréalisme hollywoodien. Pier Angeli, engagée à Rome par le scénariste du film, Stewart Stern, donne une interprétation sobre et intense. Ralph Meeker et Rod Steiger faisaient aussi leurs débuts à Hollywood.