En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tous les matins du monde

Film musical d'Alain Corneau, avec Jean-Pierre Marielle (Sainte-Colombe), Gérard Depardieu (Marin Marais adulte), Guillaume Depardieu (Marin Marais jeune), Anne Brochet (Madeleine), Caroline Sihol (Mme de Sainte-Colombe), Myriam Boyer (Guignotte).

  • Scénario : Pascal Quignard, Alain Corneau
  • Photographie : Yves Angelo
  • Décor : Bernard Vezat
  • Musique : Sainte-Colombe, Marin Marais, Jean-Baptiste Lully, François Couperin, Jordi Savall
  • Montage : Marie-Josèphe Yoyotte
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1990
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 54
  • Prix : Prix Louis-Delluc 1991

Résumé

Un tout jeune musicien, Marin Marais, sollicite le privilège d'être l'élève de monsieur de Sainte-Colombe, compositeur, virtuose de la viole de gambe et aristocrate solitaire, rongé de douleur depuis la mort de son épouse. Si le maître reste hostile aux vanités de la cour de Louis XIV, l'élève s'y plie volontiers. Les deux hommes vont s'affronter, avant une réconciliation finale dans l'harmonie musicale.

Commentaire

Ce film très austère, simple et beau, a surpris les augures en devenant aussi un champion du « box office ». Sans chercher à flatter le public, scénariste, producteur et réalisateur sont parvenus à le conquérir par la voie difficile de l'exigence. C'est un événement rare. En des scènes superbement éclairées et photographiées (à la manière des classiques du clair-obscur pictural), admirablement composées et, bien sûr, orchestrées, les auteurs rendent hommage à la « grande » musique, mais aussi à la création artistique en général qui suppose une ascèse totale.