En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tendres Chasseurs

Sweet Hunters

Récit de Ruy Guerra, avec Sterling Hayden (Allan), Susan Strasberg (Clea), Stuart Whitman (le bagnard).

  • Scénario : Ruy Guerra, Philippe Dumarçay, Gérard Zingg
  • Photographie : Ricardo Aronovich
  • Décor : Bernard Evein
  • Musique : Carl Orff, David Whitaker, Krzysztof Penderecki, Tadeusz Baird, Edu Lobo
  • Montage : Kenout Peltier
  • Pays : Panama
  • Date de sortie : 1970
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 46

Résumé

Un ornithologue, Allan, vit avec sa femme, Clea, et son fils dans une île. Il attend une migration d'oiseaux, capitale pour ses recherches. La famille n'est reliée à la terre que par une radio, qui annonce un soir qu'un bagnard évadé a sans doute cherché refuge… sur leur île ! Cela ne trouble pas l'ornithologue, qui n'a d'yeux que pour ses oiseaux : il les guette désespérément. La sœur de Clea vient rompre un instant cet isolement, et repart comme elle était venue. Clea, troublée par l'annonce faite à la radio, pense avec tant d'émotion au bagnard qu'elle finit par le rencontrer : elle l'héberge, mais l'homme meurt de ses blessures. Comme les oiseaux ne sont pas venus, faute du vent favorable, la famille quitte l'île et revient à la vie « normale »…

Commentaire

Ruy Guerra, représentant du Cinema Novo brésilien, nous offre une peinture étrange et passablement ésotérique de personnages énigmatiques dont le désarroi intérieur nous reste cependant assez étranger. Le film fut tourné en France et en langue anglaise.