En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Telle est la vie

Takovy je život

Drame de Carl Junghans, avec Vera Baranovskaïa (la mère), Theodor Pištek (son mari), Maňa Ženiškova (sa fille), Valeska Gert (la serveuse), Wolfgang Zilzer (le fiancé de la fille).

  • Scénario : Carl Junghans
  • Photographie : Laszlo Schäfer
  • Décor : Ernst Meiwers
  • Pays : Tchécoslovaquie et Allemagne
  • Date de sortie : 1929
  • Son : noir et blanc
  • Durée : environ 1 800 m (1 h 07)

Résumé

Une femme s'épuise à de harassants travaux de blanchissage à domicile. Son mari est un bon à rien qui lui vole de l'argent pour aller le boire au bistrot dont la serveuse est sa maîtresse ; sa fille, manucure, est enceinte et cherche en vain à avorter. Alors que la mère fait la lessive, elle s'ébouillante accidentellement en secourant un enfant et meurt.

Commentaire

Dans cette chronique populiste tournée à Prague par un cinéaste allemand, le naturalisme est superbement transcendé par la maîtrise d'un style où se conjuguent la fascination visuelle des éclairages expressionnistes et la dynamique narrative du montage à la russe : tous les procédés du langage filmique le plus raffiné de la fin du muet y sont mis en œuvre. La grande actrice soviétique Vera Baranovskaïa (la Mère de Poudovkine) incarne avec une pathétique dignité son personnage de victime résignée.