En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sauve qui peut (la vie)

Comédie dramatique de Jean-Luc Godard, avec Jacques Dutronc (Paul Godard), Isabelle Huppert (Isabelle Rivière), Nathalie Baye (Denise Rimbaud), Roland Amstutz (client n° 2), Anne Baldaccini (la sœur d'Isabelle), Paule Muret (ex-femme de Paul).

  • Scénario : Anne-Marie Mieville, Jean-Claude Carrière
  • Photographie : William Lubtchansky, Renato Berta, Jean-Bernard Menoud
  • Musique : Gabriel Yared
  • Montage : A.-M. Miéville, J.-L. Godard
  • Pays : France et Suisse
  • Date de sortie : 1979
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 28

Résumé

Denise Rimbaud quitte son travail à la télévision pour retrouver l'air de la montagne. Son ami Paul a peur de quitter la ville, et il a peur d'être abandonné par Denise. Isabelle est une campagnarde qui vient à la ville pour y faire le commerce de son corps. Elle se présente pour louer l'appartement que Denise va quitter. Paul se retrouve entre ces deux femmes, près d'un lac de montagne. Denise part, Isabelle reste. Paul, qui ne veut ni rester ni rentrer, retourne enfin à la ville, où il se fait renverser par une voiture.

Commentaire

Une histoire en trois mouvements : celui de Denise (l'imaginaire), de Paul (la peur) et d'Isabelle (le commerce). Le retour de Godard au cinéma après une décennie de films militants et de bandes vidéo. Les premières applications pratiques d'un concept du mixage sonore remplaçant le montage-son. La fin du film rappelle celle d'À bout de souffle.