En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rachel, Rachel

Rachel, Rachel

Drame psychologique de Paul Newman, avec Joanne Woodward (Rachel Cameron), James Olson (Nick), Kate Harrington (Mrs. Cameron), Estelle Parsons (Calla).

  • Scénario : Stewart Stern, d'après le roman de Margaret Laurence
  • Photographie : Gayne Rescher
  • Musique : Jerome Moross
  • Montage : Dede Allen
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1968
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 50

Résumé

Rachel Cameron est institutrice dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre. Elle mène une vie morne auprès de sa mère. À trente-cinq ans, le bilan n'est pas brillant. Pourtant, cet été-là, Rachel retrouve Nick, un ancien camarade. Après une liaison médiocre avec lui, Rachel décide de prendre sa vie en main.

Commentaire

Il semble étrange que ce film sensible sur les problèmes d'une femme frustrée soit dû à Paul Newman : l'acteur n'a pas l'image de marque d'un réalisateur de films de femmes ! C'est donc une surprise totale que ce Rachel, Rachel, en dehors de toutes les modes, très impressionniste, où les problèmes des femmes sont évoqués comme rarement ils l'ont été au cinéma. La réussite du film doit également beaucoup au talent de Joanne Woodward, l'épouse de Newman.