En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pygmalion

Pygmalion

Comédie d'Anthony Asquith et Leslie Howard, avec Wendy Hiller (Eliza Doolittle), Leslie Howard (Henry Higgins), Wilfrid Lawson (Alfred Doolittle), Mary Lohr (Mrs. Higgins), Scott Sunderland (colonel Pickering), Jean Cadell (Mrs. Pearce).

  • Scénario : Anatole de Grunwald, W. P. Lipscomb, Cecil Lewis, Ian Dalrymple, d'après la pièce de George Bernard Shaw
  • Photographie : Harry Stradling
  • Décor : J. Bryan, L. Irving
  • Musique : Arthur Honegger
  • Montage : David Lean
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Date de sortie : 1937
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 36

Résumé

À la suite d'un pari, Higgins, professeur de phonétique, sort du ruisseau la bouquetière Eliza Doolittle, et la transforme en « lady ». Tout en revendiquant son indépendance, elle s'éprend de son bienfaiteur.

Commentaire

Pygmalion est le prototype du « cinéma de qualité » britannique des années 1930 et 40 : un texte et des interprètes brillants, servis par une mise en scène impeccablement discrète, d'ailleurs cosignée de son acteur principal. Le producteur, Gabriel Pascal, était un proche de Shaw (dont il réalisera, platement, quelques transpositions ultérieures), et le dramaturge cautionna l'adaptation de sa pièce, astucieusement élaguée pour améliorer le rythme interne du film. Une fin heureuse conventionnelle remplace ici l'ironique postface de l'œuvre d'origine ; elle sera maintenue telle quelle dans l'éblouissant remake musical de Cukor, My Fair Lady. Un remake qui a fait oublier, un peu injustement, la classe de cette précédente version, où l'énergique Wendy Hiller et le fringant Leslie Howard (dans une interprétation opposée à celle, bourrue et grisonnante, de Rex Harrison chez Cukor) trouvèrent leurs plus beaux rôles.