En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pulsions

Dressed to Kill

Film policier de Brian De Palma, avec Michael Caine (Dr Robert Elliot), Angie Dickinson (Kate Miller), Nancy Allen (Liz Blake), Keith Gordon (Peter Miller), Dennis Franz (l'inspecteur Marino).

  • Scénario : Brian De Palma
  • Photographie : Ralf Bode
  • Décor : Gary Weist, Gary Brink
  • Musique : Pino Donaggio
  • Montage : Jerry Greenberg
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1980
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 46

Résumé

Kate Miller, épouse sexuellement frustrée, confie ses phantasmes à son psychiatre, le Dr Elliot. En visitant un musée, elle rencontre un inconnu à qui elle se donne. Le lendemain, elle est assassinée à coups de rasoir par une tueuse blonde à grosses lunettes. Témoin du meurtre, une call-girl de luxe, Liz Blake, est à la fois soupçonnée par la police et traquée par la tueuse. Elle sympathise avec Peter, le fils de Kate. Ensemble, ils vont découvrir l'incroyable identité de la coupable.

Commentaire

Sur un scénario remarquable, qui ménage habilement la surprise et le suspense, Brian De Palma propose une brillante variation sur les structures et les thèmes hitchcockiens. Allusions et citations fourmillent : Psychose, Vertigo et les Trente-Neuf Marches… La brutalité du meurtre inattendu de Kate Miller, le voyeurisme de la caméra, les souples travellings lors de la visite du musée, sont autant de points de repère pour définir cet hommage qui entre en osmose avec la propre dialectique de l'auteur : le dédoublement, la psychanalyse, le cauchemar.