En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Picnic

Picnic

Drame psychologique de Joshua Logan, avec William Holden (Hal), Rosalind Russell (Rosemary), Kim Novak (Madge), Susan Strasberg (Millie), Betty Field (Flo), Cliff Robertson (Alan).

  • Scénario : Daniel Taradash, d'après la pièce de William Inge
  • Photographie : James Wong Howe
  • Décor : Jo Mielziner
  • Musique : George Dunning
  • Montage : Charles Nelson, William A. Lyon
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1955
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 55

Résumé

Un jeune homme, voyageur de nulle part, arrive dans un village de l'Amérique profonde. Il cherche à s'y installer, à tout le moins à y travailler. Il rencontre une jeune fille romanesque et passionnée. Ils se plaisent, mais elle est fiancée. Au cours d'une longue partie de campagne, tous les conflits, toutes les passions exacerbées s'expriment violemment, comme en un immense psychodrame. C'est un orage dramatique qui, une fois passé, laissera la communauté dans son statu quo. Mais peut-être un couple s'est-il formé à la faveur de la tourmente.

Commentaire

Les origines théâtrales de ce film apparaissent clairement, notamment par l'abondance et la qualité littéraire du dialogue. Mais cela n'est pas forcément un défaut. À travers les affrontements des divers personnages, les auteurs expriment le désarroi d'un pays et d'une classe : la petite bourgeoisie américaine frileuse et frustrée. À côté de l'autorité de la star William Holden et du professionnalisme de Rosalind Russell, on remarque la personnalité bouleversante de l'adolescente Susan Strasberg et surtout la présence fascinante de la pulpeuse Kim Novak.