En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Norma Rae

Norma Rae

Drame de Martin Ritt, avec Sally Field (Norma Rae), Beau Bridges (Sonny), Ron Leibman (Reuben), Pat Hingle (Vernon), Gail Strickland (Bonnie May).

  • Scénario : Irving Ravetch, Harriet Frank Jr.
  • Photographie : John A. Alonzo
  • Décor : Walter Scott Herndon, Tracy Bousman
  • Musique : David Shire
  • Montage : Sidney Levin
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1979
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 54

Résumé

Norma Rae est une jeune veuve mère de famille qui travaille dans une usine de textile du sud des États-Unis. Sonny lui tient compagnie. Au fil des ans, elle devient sensible au fait que les conditions de travail et les salaires ne s'améliorent guère. Arrive un syndicaliste de New York, Reuben, qui veut aider les ouvriers à s'organiser, et confie des responsabilités à Norma Rae. Sa relation avec Reuben ébranle Sonny que Norma Rae a épousé et qui voit d'un mauvais œil de telles activités pour une femme. Mais Norma Rae participera à la fondation d'un syndicat.

Commentaire

Tiré d'un fait réel, le film illustre la découverte involontaire d'une conscience politique par la classe moyenne américaine. Norma Rae montrait comment l'ouvrière pouvait être figée à la fois par la perception passive de son fiancé ou de son mari, et celle, stagnante, de son lieu de travail. Ce rôle relança la carrière de Sally Field qui remporta l'Oscar (puis un autre en 1984 pour les Saisons du cœur). Néanmoins, le film est nettement moins engagé que le Mystère Silkwood de Mike Nichols.