En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Les bourreaux meurent aussi

Hangmen Also Die

Drame de Fritz Lang, avec Brian Donlevy (Svoboda), Walter Brennan (Novotny), Anna Lee (Mascha), Gene Lockhart (Czaka), Dennis O'Keefe.

  • Scénario : Fritz Lang, Bertolt Brecht, John Wesley
  • Photographie : James Wong Howe
  • Décor : William Darling
  • Musique : Hanns Eisler
  • Montage : G. Fowler Jr.
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1943
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 20

Résumé

À Prague, en 1942, un résistant, le docteur Svoboda, assassine le Gauleiter Heydrich et, grâce à la fille du professeur Novotny, trouve refuge chez ce dernier. Les nazis menacent de fusiller des centaines d'otages si le coupable ne se dénonce pas. Svoboda est arrêté, mais la Résistance monte une machination pour faire accuser un collaborateur et libérer otages et meurtrier.

Commentaire

C'est l'un des rares films de Lang au sujet directement politique et son unique collaboration (orageuse) avec Bertolt Brecht. Il est vrai que, outre certain aspect mélodramatique, le cinéaste n'épouse pas le point de vue radical du dramaturge, mais raisonne en termes cinématographiques. Au-delà du manichéisme d'un simple acte de résistance, Lang montre la perversion qu'entraînent la guerre et le terrorisme. Chacun doit mentir, se travestir. Au rituel théâtral des nazis, les résistants opposent la machination théâtrale, la comédie les prenant à leur propre jeu, sur leur terrain.