En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Korczak

Korczak

Drame d'Andrzej Wajda, avec Wojciech Pszoniak (Korczak), Ewa Dalkowska (Stefa), Piotr Koslowski (Heniek), Marzena Trybala (Estera).

  • Scénario : Agnieszka Holland
  • Photographie : Robby Müller
  • Décor : Allan Starski
  • Musique : Votjek Kilar
  • Montage : Ewa Smal
  • Pays : Pologne, R.F.A. et France
  • Date de sortie : 1989
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 53

Résumé

En 1940, en Pologne, un médecin célèbre, pédagogue, auteur de causeries radiodiffusées à succès, choisit de rester près des orphelins dont l'institution qu'il dirige a la charge. Ces orphelins sont parqués dans le ghetto de Varsovie. Le saint homme fait tout pour leur rendre la vie supportable, en commençant par leur rendre un minimum de dignité sur le plan matériel. Il a contre lui les indifférents, les lâches et, évidemment, les nazis. Il ira jusqu'au bout de sa mission et accompagnera les enfants dans les wagons qui les mèneront à la mort, alors qu'il aurait facilement pu éviter cet ultime sacrifice.

Commentaire

Cette biographie d'un homme admirable est traitée comme une hagiographie. Sans s'embarrasser de subtilités psychologiques ou autres, Andrzej Wajda ressuscite cette figure héroïque du martyrologe polonais. Il s'est permis une seule entorse (mais de taille) au caractère simple et lisse de son récit. La fin est traitée de façon onirique. Les enfants voués au camp d'extermination s'échappent de leur wagon en une sorte de chorégraphie lyrique, filmée au ralenti. C'est audacieux, mais pas ridicule. Le film dans son ensemble est poignant.