En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jules et Jim

Drame de François Truffaut, avec Jeanne Moreau (Catherine), Oskar Werner (Jules), Henri Serre (Jim), Marie Dubois (Thérèse), Cyrus Bassiak [C. Rezvani] (Albert), Sabine Haudepin (Sabine), Vanna Urbino (Gilberte).

  • Scénario : François Truffaut, Jean Gruault, d'après le roman d'Henri-Pierre Roché
  • Photographie : Raoul Coutard
  • Décor : Fred Capel
  • Musique : Georges Delerue
  • Chanson : « le Tourbillon » de C. Bassiak
  • Montage : Claudine Bouché
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1962
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 45

Résumé

Vers 1900, à Paris, l'Allemand Jules et le Français Jim, amis inséparables, rencontrent Catherine, une femme qui a le même sourire qu'une statue qui les avait enchantés. Jules l'épouse. La guerre sépare les deux amis, puis Catherine vit un moment avec Jim avant de retourner vers Jules. Au moment où Jim va se marier, Catherine l'invite à une promenade en auto : la voiture fait un plongeon sous les yeux de Jules qui assiste ensuite à l'incinération des deux corps.

Commentaire

Cette relation triangulaire où une femme aime deux hommes liés par une indéfectible amitié, dans une totale innocence, donne lieu à un film brillant, libre, aérien, rapide comme un tourbillon. Aujourd'hui, si la noblesse des deux hommes frappe, on retient surtout un portrait de femme unique au cinéma, que Jim résume à merveille : « Une apparition pour tous, pas une femme pour soi tout seul. »