En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jeux interdits

Comédie dramatique de René Clément, avec Georges Poujouly (Michel), Brigitte Fossey (Paulette), Amédée (Francis Gouard), Laurence Badie (Berthe Dollé).

  • Scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost, René Clément, François Boyer, d'après son roman les Jeux inconnus
  • Photographie : Robert Juillard
  • Décor : Paul Bertrand
  • Musique : Narcisso Yepes
  • Montage : Robert Dwyre
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1951
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 22
  • Prix : Lion d'or, Venise 1952 ; Oscar du meilleur film étranger 1952 ; Grand Prix indépendant de la Critique, Cannes 1952

Résumé

Juin 1940. La route de l'exode : Paulette perd ses parents sous un bombardement, et, amenée à la ferme par Michel, est recueillie temporairement par une famille paysanne. Les deux enfants jouent « au cimetière », volant des croix pour orner les tombes des animaux qu'ils enterrent. Il faudra pourtant que Paulette rejoigne l'orphelinat.

Commentaire

L'impact du motif musical de Jeux interdits est caractéristique d'un succès lié surtout à la charge émotionnelle du film. L'image qu'il donne d'enfants traumatisés par la guerre fut considérée comme exceptionnellement juste : à la fois pervers et innocents, « tendres et menteurs », Paulette et Michel ont un regard critique sur des adultes indifférents aux malheurs du monde.